À PROPOS

L’Unité de recherche en éthique pragmatique de la santé a été fondée en 2006 sous la direction du Dr. Eric Racine, PhD, afin de soutenir la plus longue tradition d’activités canadiennes en bioéthique, basée à l’IRCM depuis 1976.

QUI SOMMES-NOUS?

L’Unité de recherche en éthique pragmatique de la santé est un groupe de recherche interdisciplinaire basé à l’Institut de recherches cliniques de Montréal. Nous sommes engagés dans le développement de nouveaux concepts, théories et méthodologies qui favorisent l’élaboration de réponses innovantes, collaboratives et informées par l’expérience aux problèmes éthiques soulevés en science, en médecine, en technologie, ainsi qu’à l’intersection de ces domaines. L’Unité a d’abord évolué pendant 12 ans sous le nom de l’Unité de recherche en neuroéthique.

Nos accomplissements comprennent :

  • 150 articles dans des revues de pointe évaluées par les pairs
  • 225 conférences présentées dans une variété de rencontres scientifiques
  • 150 parutions de notre bulletin de nouvelles bi-mensuel Brainstorm, diffusées à travers le monde
  • Plus de 85 doctorants, stagiaires, chercheurs invités et postdoctorants formés à notre Unité
  • Organisation de plusieurs conférences et ateliers nationaux et internationaux

QU’EST-CE QUE LE PRAGMATISME?

Le pragmatisme est une approche théorique et méthodologique spécifique dans le domaine de l’éthique de la santé. L’approche pragmatique favorise le développement des individus et la compréhension des problèmes moraux dans le contexte dans lequel ils vivent. Elle s’intéresse particulièrement aux liens entre la théorie et la pratique, et puise ses racines intellectuelles dans les travaux de philosophes et scientifiques américains, pionniers associés à cette école de pensée.

Une partie importante de notre travail est ancrée dans un cadre théorique pragmatique moderne. Ce cadre valorise l’importance de comprendre des situations problématiques (par ex. cliniques, éducatives, scientifiques) du point de vue de l’expérience des parties prenantes. Ce type de connaissances redonne du pouvoir aux individus en les engageant collectivement dans la résolution de problèmes auxquels ils sont confrontés à travers des processus délibératifs et informés par des données probantes.

NOTRE ÉQUIPE

L’Unité de recherche en éthique pragmatique de la santé forme une nouvelle génération d’étudiants et de chercheurs en éthique de la santé à travers un ensemble de projets de recherches interdisciplinaires ancrés dans un environnement de recherche unique au coeur de Montréal. Au terme de leur formation à l’Unité, nos chercheurs postdoctoraux, doctorants, stagiaires et les membres de notre équipe poursuivent leur voie vers l’obtention de postes hautement compétitifs dans le domaine de la santé, obtiennent des diplômes professionnels, retournent à leur pratique professionnelle ou obtiennent des postes académiques. Pour en savoir plus sur notre équipe, veuillez visiter notre page Équipe.

NOTRE RECHERCHE

L’Unité de recherche en éthique pragmatique de la santé analyse un ensemble de situations éthiquement et socialement problématiques rencontrées dans le milieu de la santé, à l’aide de théories et de méthodologies inspirées par le pragmatisme philosophique, ainsi que par d’autres théories. Cette approche est unique par son souci de relier la recherche empirique (éthique empirique) à une approche philosophique qui valorise l’innovation théorique et méthodologique basée sur le travail interdisciplinaire dans des situations concrètes. Nous employons plusieurs approches et méthodes de recherche, telles que les entrevues qualitatives, les groupes de discussion, les sondages, l’analyse de contenu et l’étude des médias, afin de comprendre la nature des situations problématiques rencontrées par les patients, les cliniciens, les familles et d’autres parties prenantes concernées.

Nous employons des méthodes délibératives pour favoriser le dialogue et l’apprentissage mutuel dans plusieurs domaines, comme le prognostic néonatal, l’amélioration cognitive, et l’éthique de la recherche orientée vers la personne. De nouveaux développements escomptés incluent des méthodes pour évaluer les retombées éthiques et des éthiques interventionnelles et participatives. L’Unité est aussi impliquée dans un travail conceptuel basé sur différentes formes d’analyse intégrative conceptuelle et dans l’innovation de nouvelles méthodes de modelage. Auparavant (2006-2018), l’Unité se concentrait sur les aspects éthiques et sociaux de la recherche en neuroscience ainsi que sur différentes spécialités cliniques reliées. Notre programme de recherche explore maintenant d’autres enjeux tels que les maladies métaboliques (e.g. diabète), les maladies rares (e.g. immunodéficiences primaires) et les problèmes rencontrés dans les neurosciences au sens large. Pour en savoir plus, visitez notre section Projets.